Mark Storm - Space Adventure


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Mark Storm - Rêves Fatals - Sortie Officielle fin octobre 2013

SITE OFFICIEL : http://www.mark-storm-space-adventure.com/

Partagez | 
 

 Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle

Aller en bas 
AuteurMessage
vlana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 53
Localisation : Syl, une étrange planète
Date d'inscription : 15/09/2009

MessageSujet: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   Mer 23 Déc - 16:45

Je suis ravie d'inaugurer cette section.

Le livre deux de mes Chroniques Syliannes est terminé (du moins l'écriture et les premières corrections). Il s'appelle Le maître de l'Oracle. Dans quelques temps, il va subir une correction orthographique et grammaticale nécessaire, puis il sera publié chez TheBookEdition (à moins que Irène Pauletich Editions me fasse un petit signe).

En attendant, je vous fournis en avant-première le prologue que voici. J'espère qu'il vous plaira.

***


Trois heures du matin, heure centrale de Zylaria.
Lachaux ouvrit lentement les yeux, réveillé par les légères impulsions électriques que sa couche envoyait à son cerveau. La lumière augmenta peu à peu dans la cabine, et lorsqu’elle fut à son maximum, il se força à s’asseoir sur le bord de son lit. Encore une autre journée à travailler dans la mine de Xylirdium.
Sur l'astéroïde Epsilon 130, tous les jours se ressemblaient : réveil à trois heures du matin, petit-déjeuner consistant, quatre heures à extraire le minerai du sous-sol de l'astéroïde aux commandes de l'Extracteur 5600 de la taille d'une maison de trois étages, une pause bienvenue de trente minutes pour déjeuner, et enfin trois nouvelles heures d'extraction intensive.
Le reste du temps, Lachaux le passait au bar de la plateforme à se détendre avec ses collègues et amis, et au moins une fois par jour, il appelait sa femme et son fils restés dans la maison familiale sur Zylaria. Cela faisait plus de trois mois qu'il ne les avait pas vus ; ils lui manquaient. Il attendait avec impatience la fin de son contrat où il pourrait enfin rentrer chez lui et profiter, avec sa famille, de cet argent si péniblement gagné.
Il s'imaginait déjà les balades en forêt qu'il ferait avec eux, et les pique-niques sur l'herbe, sous le soleil bienveillant de Zylaria. Le soleil ! Encore quelque chose qui lui manquait, lui qui était enfermé sur cet astéroïde sous une constante lumière artificielle.
Il se leva et enfila sa combinaison de travail pressurisée avant de quitter sa cabine personnelle pour rejoindre la cantine. Heureusement, ce travail payait bien. Malgré tout, il se demandait parfois s'il n'aurait pas dû accepter la proposition de son oncle et entrer dans la caste des marchands.
Ce n'était pas trop tard pour changer d'avis, mais il se sentait peu à l'aise dans le domaine des relations humaines et être marchand, c'était avant tout être un fin négociateur. Il était loin d’avoir toutes les qualités requises pour embrasser une telle carrière. Tant pis, il avait choisi le métier de mineur et pour le moment, il tenait le coup.
Arrivé à la cantine, il découvrit une atmosphère plus agitée qu'à l'accoutumée ; tout le monde parlait avec excitation, en créant un brouhaha désagréable.
- Eh Lachaux ! T'es au courant ?
Lachaux se retourna et vit Kylande, un membre de son équipe de travail. Il marchait vers lui, un grand sourire sur le visage. D’habitude, Kylande, un homme grand et costaud, était du genre bourru, peu enclin à rire ou s’amuser. En y réfléchissant bien, Lachaux se dit même que ce devait être la toute première fois qu’il voyait son collègue sourire ainsi.
- Qu'est-ce qu'il se passe ? demanda Lachaux.
- Un truc extraordinaire ! Les navigateurs de la plateforme ont repéré un objet non loin de la ceinture d'astéroïdes, expliqua Kylande sans se départir de son sourire.
- Et alors ? s’exclama Lachaux qui ne voyait rien d’extraordinaire là-dedans.
- Il paraît qu’il a une allure bizarre et en plus il a une trajectoire… pas trop naturelle. Donc, les navigateurs en ont conclu qu’il s'agit d'un vaisseau piloté. Mais ce qui est remarquable… c’est que ce n’est pas un vaisseau zylarien ! Tu te rends compte ? C’est fabuleux ! Une autre race intelligente ! Vu l’évènement, le grand patron a donné l’autorisation aux navigateurs de diffuser ces informations sur le canal intérieur. Il paraît que le vaisseau ressemble à une espèce de coquillage qui aurait été fabriqué à partir de bric et de broc. Les navigateurs ont lancé des appels sur plusieurs fréquences, mais pour le moment, on n'a pas de réponse.
Alors qu’il venait juste de terminer son explication, une autre voix s’éleva non loin d’eux.
- Eh ! Kylande ! Lachaux ! Venez au bar ! Ils diffusent les images de l'engin !
C'était Jorelin, un autre membre de leur équipe qui les interpellait et leur faisait signe de le suivre jusqu'au bar.
- Génial ! Viens, on y va ! renchérit Kylande dont le sourire semblait maintenant ne plus vouloir quitter son visage.
Ils ne furent pas les seuls à aller au bar de la plateforme minière, et lorsqu’ils arrivèrent, une foule déjà dense se pressait autour de l’écran holo géant, situé au centre de la pièce, et qui diffusait habituellement des informations ou du sport.
Le bar n’avait pas été prévu pour contenir autant de monde en même temps, et certains mineurs n'avaient pas eu d'autres choix que de se tenir debout sur les tables ; d’autres, poussés par les nouveaux arrivants, tentaient juste d’éviter de tomber sur le diffuseur holo, ce qui aurait coupé sa diffusion.
Tous les regards étaient dirigés vers l'hologramme, où l’on pouvait voir l'étrange vaisseau évoluer non loin des premiers astéroïdes qui bordaient le champ. Il devait faire trois cents mètres de long et environ deux cents de large. Sa surface était irrégulière, et Lachaux trouvait qu’il ressemblait effectivement à un grand coquillage, comme s’il avait été fabriqué par de gigantesques animaux marins. Même sa couleur n'était pas uniforme : elle allait du brun profond au rosé, avec de-ci de-là quelques petites taches bleu pâle.
- Ça alors ! murmura Kylande. C’est encore plus bizarre que ce que j’avais imaginé.
- Nous continuons d’envoyer des appels, signala la voix d’un des navigateurs dans le haut-parleur.
Malgré l’ampleur de l’évènement, le navigateur conservait un ton neutre comme s’il était en train d’annoncer le menu qui serait servi au déjeuner.
- Aucune réponse de l’appareil étranger, annonça-t-il en conservant un ton si monotone que la situation en devenait presque irréelle.
Tandis que certains mineurs commentaient à voix haute les formes improbables du vaisseau, ce dernier fit alors une brusque embardée et changea de trajectoire, se dirigeant vers le champ d'astéroïdes à faible vitesse et tournant légèrement sur lui-même.
Un brouhaha étonné monta de la salle.
- Alors, c’est vrai ! murmura Kylande. Il est vraiment piloté ! Tu te rends compte ? Une autre race intelligente pouvant construire des vaisseaux spatiaux ! C'est un moment historique. Nous avons enfin la preuve que nous ne sommes pas seuls dans l’univers.
- Oui, répondit Lachaux. Quand les gens vont savoir ça ! Ça va être énorme.
- Tu m’étonnes ! Notre civilisation ne sera plus la même après ça !
L'engin continuait à progresser lentement à travers le champ d'astéroïdes, s'arrêtant parfois et tournant sur lui-même comme s'il essayait de déterminer d'où provenaient les appels qu'il devait recevoir. Sa progression l’amena peu à peu vers l’astéroïde minier, puis il s’arrêta complètement. Quelques secondes s’écoulèrent, durant lesquelles les mineurs firent silence.
- Nous recevons une réponse ! fit le haut-parleur, et cette fois, la voix du navigateur trahissait une certaine excitation.
Des cris de joie explosèrent dans tout le bar, et de nombreux mineurs applaudirent la nouvelle avec enthousiasme.
- Ça y est ! Nous sommes entrés en contact avec une autre race ! cria Kylande pour couvrir le brouhaha.
Alors que le calme revenait peu à peu, le haut-parleur reprit :
- Nous ne comprenons pas les appels que nous recevons. Nous allons transmettre ces données à la caste des savants. En attendant, pour fêter l’évènement le grand patron paye une tournée générale à tout le monde !
De nouveaux cris de joie retentirent, et tandis que les mineurs tentaient de se rapprocher péniblement du bar pour réclamer la boisson qui leur était due, Lachaux résista au mouvement général pour rester encore quelques instants debout devant l'hologramme géant, à admirer l’étrange vaisseau.
Le sourire aux lèvres, il se voyait raconter à son fils ces minutes qui allaient marquer l'histoire de leur civilisation à tout jamais. Son fils serait fier de lui, il en était persuadé. Il l’imaginait déjà en compagnie de ses copains, raconter avec moult détails, dont certains totalement inventés, comment son père avait été là et avait été l’un des premiers à voir le vaisseau étranger. Oui, son fils allait être fier.
Alors qu'il abandonnait son poste à son tour, tentant de se frayer un chemin vers sa boisson promise, du coin de l'œil, il vit des raies de lumières se former sur l'écran holo. Quelque millisecondes plus tard, l'astéroïde se mettait à vibrer de façon inquiétante.
- Alerte ! hurla le haut parleur. Le vaisseau nous attaque ! Regagnez vos cabines immédiatement ! Ceci n’est pas un exercice !
Un vent d'incompréhension souffla dans le bar, et pendant quelques instants, aucun mineur ne bougea. Une seconde salve et une autre vibration de l’astéroïde les firent brusquement réaliser la situation. Ils sortirent alors en se bousculant pour rejoindre leur cabine personnelle, suivant les consignes de sécurité qu'ils répétaient chaque semaine.
Lachaux regardait l'hologramme sans comprendre.
- Mais pourquoi nous attaquent-ils ? Nous n'avons même pas d'arme ! Nous ne sommes qu’une simple exploitation minière !
Au dehors le vaisseau continuait ses tirs en rafale, créant des cratères sur l'astéroïde, et en arrachant parfois quelques morceaux. Moins d'une heure plus tard, Epsilon 130 n'existait plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.syl.vlana.fr/
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 425
Localisation : Sur son nuage...
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   Mer 23 Déc - 17:06

Miam ^^

_________________
"La vie est trop courte pour laisser aux autres le soin de réaliser ses propres rêves"
Cendrine N. William


"J'écris pour la même raison que je respire, parce que si je ne le faisais pas, je mourrais."
Isaac Asimov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://markstorm.forumactif.com
vlana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 53
Localisation : Syl, une étrange planète
Date d'inscription : 15/09/2009

MessageSujet: Re: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   Mer 23 Déc - 17:10

lol !

Ce n'est que le prologue. A partir du chapitre 1, l'histoire reprend où le premier livre l'avait laissé. Et un peu plus loin dans le livre, on comprend mieux ce que le prologue vient faire ici, car il peut paraître décalé par rapport à l'histoire générale. J'aime bien brouiller un peu les pistes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.syl.vlana.fr/
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 425
Localisation : Sur son nuage...
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   Mer 23 Déc - 17:13

Twisted Evil tu m'étonnes Razz

_________________
"La vie est trop courte pour laisser aux autres le soin de réaliser ses propres rêves"
Cendrine N. William


"J'écris pour la même raison que je respire, parce que si je ne le faisais pas, je mourrais."
Isaac Asimov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://markstorm.forumactif.com
Kira

avatar

Féminin
Nombre de messages : 202
Age : 38
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   Ven 25 Déc - 20:36

Bon prologue, la suite me titille )

C'est cool encore des talents cachés...ce forum va devenir célèbre pour "révélations d'artistes, catégorie : écriture" !!

Sur ce gros bisous )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vlana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 53
Localisation : Syl, une étrange planète
Date d'inscription : 15/09/2009

MessageSujet: Re: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   Sam 26 Déc - 12:04

Merci beaucoup Kira ! Ça me fait très plaisir.

Si jamais le premier livre t'intéresse (puisque celui-ci est la suite), il est sur TheBookEdition et tu peux également lire le prologue gratuitement pour te faire une idée. Voici le lien

http://www.thebookedition.com/veronique-tardy-chroniques-syliannes-livre-i-p-22919.html

Bon, je squatte un peu ce forum pour me faire de la pub, mais je suis sûre que Sandy va me pardonner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.syl.vlana.fr/
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 425
Localisation : Sur son nuage...
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   Dim 27 Déc - 18:20

manga26

_________________
"La vie est trop courte pour laisser aux autres le soin de réaliser ses propres rêves"
Cendrine N. William


"J'écris pour la même raison que je respire, parce que si je ne le faisais pas, je mourrais."
Isaac Asimov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://markstorm.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques Syliannes - Le maître de l'Oracle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les 7 facettes de L'oracle
» Chroniques du Monde émergé
» Les Chroniques de krondor
» Oracle of The Void
» [Efilon] L'énigme de l'Oracle de la Forteresse des Dragons !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mark Storm - Space Adventure :: Coin papotage :: Vous écrivez ? Parlez-en !-
Sauter vers: