Mark Storm - Space Adventure


 
AccueilPortailCalendrierGalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Mark Storm - Rêves Fatals - Sortie Officielle fin octobre 2013

SITE OFFICIEL : http://www.mark-storm-space-adventure.com/

Partagez | 
 

 Critique du livre

Aller en bas 
AuteurMessage
Elijah_Baley



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 31/08/2010

MessageSujet: Critique du livre   Mar 31 Aoû - 15:35

Je suis tombé par hasard sur ce livre. Grosse déception, pour tout dire je me suis arrêté après
300 pages. Mes raisons sont pour la plupart subjectives, mais peut-être pourrons-t-elles être
utiles à l'auteur.

Dans le désordre:

- L'intrique est écrite pour des adolescents

- Les personnages n'ont aucune profondeur, leurs problèmes sont du niveau de Floricienta

- Les seules expressions faciales connues sont le sourire (deux par page en moyenne), le rictus et le regard noir.
Heureusement l'auteur nous a épargné le "regard laser", mais pas celui de glace...

- L'auteur n'a aucune idée des distances interstellaires ! Le voyage "sub-luminique" n'est envisageable
que pour des déplacements à l'intérieur d'un système solaire. Même à une fraction importante de la
vitesse de la lumière, le voyage de la Terre à Alpha du Centaure prendrait des mois. Et je ne compte
pas le temps nécessaire à l'accélération/décélération, à moins que le Phoenix ne dispose d'un compensateur
d'accélération ? Tout est possible en SF, mais il faut le dire dans l'histoire

- Tous les points clefs du récit sont basés sur des coïncidences très peu vraisemblables.
Pour exemple:
Le gamin qui a remarqué un diamant inestimable (posé sur la table de la chambre à couché ?), qui
n'a aucun lien avec l'histoire, à part d'avoir été volé par le héros, et qui par le plus grand des hasards
est la clef du disque d'or. Même mon gamin de 9 ans ni croirait pas

- Pour enfoncer clou: la civilisation qui a provoqué sa propre perte qui a caché et non détruit
les armes utilisées et a laissé une clef; histoire de donner une chance à une civilisation moins avancée
de se faire sauté ??? J'en ri encore. Enfin je n'ai pas lu la fin, c'est peut-être une fausse piste... cela serait
bien la seule du livre

Non je vais retourner à Honor Harrington, certes on a le "regard laser", mais le personnage fait vraiment
froid dans le dos ! De plus David Weber a une très bonne compréhension des lois de physique impliquées
dans le combat spatial, même si des fois il en invente de nouvelles. Mais c'est aussi cela la SF !!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vlana

avatar

Féminin
Nombre de messages : 79
Age : 52
Localisation : Syl, une étrange planète
Date d'inscription : 15/09/2009

MessageSujet: Re: Critique du livre   Mar 31 Aoû - 16:18

C'est dur de comparer Mark Storm à Honor Harrington. Il n'y a pas beaucoup de points communs. D'ailleurs, à ce sujet, il en faut pour tous les goûts. Mark Storm est plus du space opera que de la SF ultra conventionnelle avec un background scientifique. Je pense que le livre parle plus aux fans de manga qui retrouvent un style d'univers familier.

Pour finir, juste une petite remarque : vu la critique très négative que vous faites du livre, je suis étonnée que vous ayez réussi à lire 300 pages. Personnellement, quand un livre ne me plait pas, je ne tiens pas plus de 20 pages. Vous êtes persévérant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.syl.vlana.fr/
Kira

avatar

Féminin
Nombre de messages : 202
Age : 38
Date d'inscription : 24/03/2009

MessageSujet: Re: Critique du livre   Mar 31 Aoû - 16:42

Je pense juste que ce roman ne se veut pas "scientifique" et d'où les erreurs, ou les choix, de jugement pour les distances, les vitesses etc...Quand je lis un Mark Storm je ne me dis pas "alors est-ce que ce voyage durerait réellement tant de mois ou pas ?" nop perso si je veux réfléchir et lire du scientifique je lis des revues faites pour ou des romans qui se veulent scientifique. Ici nous somme dans du space opéra qui permet à l'auteur quelques libertés.

"L'histoire est écrite pour des adolescents" : l'auteure ne l'a jamais caché je pense et c'est la première remarque qui est faites par beaucoup de personnes mais on peut écrire pour des ados non ? forcément en tant qu'adulte qui lit des romans pour adulte Mark Storm peut paraître léger mais personnellement cela me permet de lire un roman sans me prendre la tête, bref un loisir quoi.

Après on aime ou on aime pas mais bon le premier volume ne dit pas tout, bien au contraire il ouvre des pistes qui sont exploitées dans le second (qui est d'ailleurs mieux écrit en passant).

Mais comme le dit Vlana...300 pages quand on aime pas...fiouuu chapeau )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 425
Localisation : Sur son nuage...
Date d'inscription : 01/03/2009

MessageSujet: Re: Critique du livre   Mar 31 Aoû - 17:03

Plus que "pour" les adolescents, ce premier opus a surtout été écrit PAR une adolescente, moi-même, à l'âge de 16 ans il y a *bip* années.

Si évidemment il a été retravaillé depuis, surtout en vue de sa publication, il a gardé cette touche "ado" impossible à éliminer, touche que je ne renie pas, car je me renierais moi-même. Et puis, je l'ai toujours dit haut et fort, je n'écris pas de la SF, mais du Space Opéra. J'aime les mangas et leur atmosphère. Le détail a son importance.

Alors oui, je l'admets volontiers, ce premier opus à ses petits travers de jeunesse, quelques hasards bienheureux (ceci dit, je ne vois que cela dans les films, séries qui passe sur grand écran ou on the tv Razz Wink) quelques approximations scientifiques.

Je prends toujours toutes les critiques en compte et je garderai celle-ci en mémoire tout en corrigeant le Vol. 3.

Par contre, et cela est rare de ma part, je n'accepte pas la critique sur le manque de personnalité des personnages. S'ils ne sont pas encore fouillés en profondeur, normal, ce n'est que le premier opus, il y a 5 autres volumes derrière, 10 ans de vie et d'aventure, ils ne sont pas lisses pour autant loin s'en faut. Ce sera ma seule dénégation affichée.

Pour le reste, comme pour tout : soit on aime, soit on aime pas. J'ai moi-même mes avis et préférences sur ce que je lis, vois, entends, avis qui n'est pas forcément partagé (par exemple, je n'aime pas Twiligth, ou tout ce qui parle de canines buveuses de sang, ce n'est pas pour autant que je vais considérer les fans comme des demeuré(e)s). C'est ainsi, heureusement.

Je ne peux donc qu'être désolée que vous ayez été aussi déçu Elijah. J'espère que la torture de ces 300 pages ne seront très vite plus qu'un vieux souvenir.



_________________
"La vie est trop courte pour laisser aux autres le soin de réaliser ses propres rêves"
Cendrine N. William


"J'écris pour la même raison que je respire, parce que si je ne le faisais pas, je mourrais."
Isaac Asimov
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://markstorm.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Critique du livre   

Revenir en haut Aller en bas
 
Critique du livre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Critique de la raison pure [essai]
» Fête du Livre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne
» éditeur de livre sur les arcs et autres
» le livre rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mark Storm - Space Adventure :: Mark Storm - La Saga :: "Les Territoires Interdits" - Le livre - l'histoire :: Vos passages préférés-
Sauter vers: